Cueillir fruits et légumes

La poire, ses vertus et ses variétés

Suivant les saisons au cours de l’année, des fruits et légumes font leurs apparitions. Certains ne se récoltent qu’une seule fois dans l’année, d’autres avec plus de variétés peuvent être cultivés à différents moments de l’année. Aujourd’hui, nous allons parler de la poire. Pour ce qui en raffole, découvrez les informations utiles sur ce fruit.

Présentation

Pyrus Communis de son nom scientifique, la poire est le fruit du poirier, un arbre appartenant à la famille des Rosacées. C’est un fruit à pépins. Elle tient ses origines de l’Europe centrale. C’est depuis l’antiquité qu’on la cultive, en ce temps, on l’offrait en cadeau royal aux Rois à Reims pendant leurs sacres. Cet arbre peut vivre jusqu’à 200 ans et peut atteindre 15 mètres de hauteur. On la mange souvent crue, mais on peut aussi la confire au sirop, en faire de la confiture ou de la compote. Elle est souvent utilisée en pâtisserie ou en boisson. Mais de nos jours, certains la cuisine.

Les bienfaits de la poire

Sur le plan nutritionnel, la poire fournit 50kcal pour 100g de fruit. Elle est moyennement calorique. Par contre, elle est très riche en eau, avoisinant les 80%. Elle contient des glucides et est très riche en fructose. Très bon pour la ligne, elle dispose d’une quantité élevée de fibres. Pour les protides et les lipides, ils sont en très faible quantité. En outre, elle est riche en potassium, en calcium et en magnésium et contient les vitamines C et E.

La poire a également des vertus médicinales avec ses divers minéraux qu’elle contient. C’est un fruit très hydratant. Il se trouve qu’elle aide aussi à purifier le sang et à évacuer le mauvais cholestérol. Elle améliore aussi le transit et a un effet antidépresseur.

Des poires, à quels moments de l’année ?

Il y a autant de poires que de variétés. En vérité, il existe des milliers de variétés, de formes et de couleurs différentes. Cependant, la surproduction agricole a nettement réduit le choix des produits vendus car on prime les variétés qui résistent le mieux aux traitements chimiques. Ainsi, si vous souhaitez toutes les connaitre, le mieux c’est de les faire pousser dans votre jardin.

On trouve notamment les poires d’été qui sont récoltées de juillet à octobre. Il y a les variétés suivantes : la Guyot, grosse à peau jaune et chair parfumée, la Williamfondante, sucrée et juteuse. Cette dernière est parfaite pour l’eau de vie et la cuisson. Il y a aussi les poires d’automne, qui sont récoltées d’octobre à novembre. Dont la beurré Hardy, à peau rugueuse, chair ferme et sucré. La Conférence à la peau épaisse plutôt acidulée et préférée en cuisson. Pour les poires d’hiver, période de récolte de décembre à avril, nous trouveront la Passe-Crassane à la chair granuleuse, acidulée et fondante ou la Comice, dodue avec une chair fine, douce et sucrée.

Blog du cueilleur

  1. 15 Fév. 2018Le ver du poireau297 clics
  2. 5 Fév. 2018Savez-vous planter des choux ?249 clics
  3. 31 Déc. 2017Quand cueillir les citrons ?424 clics
  4. 30 Nov. 2017Les fruits et légumes d’automne304 clics
  5. 5 Mars 2016Le piment d'Espelette a été importé en France au XVIème siècle1518 clics
  6. 2 Mars 2016Quand cueillir le piment ?3163 clics
  7. 26 Nov. 2015Mangez vos cèpes avec du piment !!1330 clics
  8. 2 Sept. 2015Les cultures de saison pour septembre1637 clics
  9. 18 Fév. 2015La culture de piment2171 clics
  10. 29 Oct. 2014Que peut on cueillir en hivers ?2355 clics